•  

    Beaucoup d'entre vous se souviennent sans doute de cete célèbre phras qui revenait sans cesse dans les conversations, comme "à bon escient" ...... hum hum hum !

    En tous cas en voilà un qui ne manque d'astuce ....

     

     

     (pas forcément à imiter !!!)

     

     

    Je profite pour ajouter :

     

    FELICITATIONS A CEUX ET CELLES QUI ONT OBTENU LEUR BAC,

    BONNE CHANCE A CEUX ET CELLES QUI ONT PASSE LES EPREUVES DE REPECHAGE .... aujourd'hui je crois bien ...

    et navrée pour les autres bien qu'un bon résultat soit tout de même largement le résultat de bcp de travail, et d'efforts tout au long de l'année (et même des précédentes), et que - si parfois il y a une part de chance et de stress - il faut peut être prendre cela comme une invitation à faire mieux et surtout avec moins de laxisme l'année suivante.

    En fin d'année scolaire, il m'arrive d'être très éonnée de voir (certes chez des enfants plus jeunes, mais tout de même se préparant à entrer au collège) des résultats décourageants .... d'autant qu'en début d'année ils semblaient avoir mieux compris ou qu'ils se disent bons en certaines matières !

    Certes je pourrais penser que finalement je n'ai servi à rien .... ou que j'ai mal fait "mon travail" moi aussi ..... mais depuis plusieurs années je constate (et ne suis pas la seule) que lorsque je les laisse avant un temps de vacances, ils ont réussi à s'améliorer ... lorsqu'ils rentrent .... plus rien, ou presque ....

    Petits exemples  (en fin d'année) recueillis par moi et une autre personne digne de confiance, très appréciée des parents :

    - "qu'est ce que des lignes perpendiculaires ?"

    Réponse : "des lignes qui ne se rencontrent jamais."

    - "qu'est ce que des lignes parallèles ?"

    Réponse : "des lignes qui se croisent."

    et plusieurs autres ....

    Malgré tout une très bonne moyenne en fin d'année !?

      

      

     

    En France on n'a pas d'pétrole mais on a des idées ! ... hum !

     

    relax - relax - relaxez vous ... disait la chanson !

     

     

     

     

     

     

      

     


    5 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    La presse .... une histoire .... et maintenant ....

     

     

     

     

    "Du XVIe au XXe siècle, les journaux ont été la principale source d'information, mais les premières publications quotidiennes datent de l'époque de Jules César. La presse ?" Le saviez-vous ?

    Une histoire sûrement fort intéressante à lire ! un dossier dans le mensuel HISTORIA, retrace les grandes étapes historiques d'une aventure millénaire .... qui de nos jours, avec la presse audio et le net, connaît de profondes transformations et des "souffrances".

    Mais qu'en est-il de ceux qui ne peuvent utiliser un ordinateur ?

    Par ailleurs, malgré tous les avantages de tous ces moyens modernes si appréciables, et si répandus y compris dans les écoles, il est de plus en plus manifeste que la lecture et l'écriture .... et donc l'orthographe .... font de plus en plus difficultés chez les jeunes, et particulièrement lors du passage en 6ème ..... mais chez les adultes également !

    A l'heure où l'on parle de plus en plus d'introduire davantage l'anglais, tant chez les tout petits que dans les universités .... comment ne pas craindre pour la disparition de notre langue française (connue comme difficile et pourtant elle n'est pas la seule dans ce cas !). Comment ne pas aimer notre beau Français ! Cela ne veut pas dire ne pas apprendre d'autres langues qui ont aussi leurs beautés ... mais en leur temps !

    Pourquoi ne pas redonner sa belle place  - déjà chez nous - à notre langue française !

      

      

    La presse .... une histoire .... et maintenant ....

     

    Merci Monsieur Antoine de Saint-Exupéry pour tant de beaux romans, dont l'incomparable Petit Prince.

    et merci à tous nos écrivains qui ont fait et font encore honneur à "la langue de Molière".

     

     

      

     


    votre commentaire
  •  

     

    Tiens tiens ! pas si mal !!!

     

     

     

    Ramassage scolaire en calèche à Villebarou (41)

    Depuis ce matin, le ramassage scolaire de Villebarou, dans le Loir-et-Cher, s'effectue en calèche. Antoine, cheval de trait breton, mène l'équipage d'une quinzaine d'enfants jusqu'à l'école du village.

                           

    Pour en savoir plus voir © F3 Centre

    Un nouveau dispositif de ramassage scolaire vient de voir le jour à Villebarou : la calèche. Les enfants de l'école communale profiteront du véhicule hippomobile tous les matins et pour que tous puissent en bénéficier, le point de départ changera quotidiennement. Chacun aura donc droit à sa ballade avant d'aller étudier. De quoi faciliter le réveil matinal et inciter les enfants à partir à l'heure. Pas question de manquer l'attelage...


    Antoine, le cheval, s'installe ainsi à Villebarou dans une écurie nouvellement aménagée. Il interviendra également auprès des employés des espaces verts. Une troisième tache lui est aussi dévolue : sa calèche servira de taxi pour accompagner les personnes âgées au centre commercial.

    Vu ces jours ci sur le net. FR3

     

     


    votre commentaire
  •  

    J'ai trouvé un long article que j'avais "retenu" ds "mes tablettes". J'ai aimé cette reconnanissance d'un homme devenu célèbre pour son instituteur. J'ai eu envie de partager avec vous.

      

    L'école ...

     

    Extrait d'un article paru il y a qq mois dans le journal  LE REPUBLICAIN LORRAIN

    (Philippe RIEDINGER)

    En CP, les enfants découvrent « la » grande école, celle de la lecture et de l’écriture.

    Avec cet article

    L’école de 1930 n’était pas meilleure

    « Inclure l’aide aux devoirs dans les missions des enseignants »

    En Suède, l’école mise sur le dialogue

      

    .........

    "Dix-neuf novembre 1957. Albert Camus, qui vient de se voir honoré du prix Nobel de littérature, prend la plume pour remercier son maître d’école, M. Germain.

     « On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n’ai ni recherché ni sollicité,  écrit l’auteur de La Peste . Mais quand j’en ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé. »  

    Méritocratie

    La gratitude du grand homme de lettres pour son instituteur témoigne de l’idéal méritocratique de l’école républicaine française. Celui d’une institution dont le rôle est – en théorie – d’offrir à tous, quelle que soit leur origine sociale, les moyens de décider de leur avenir mais aussi de donner les clés favorables à un épanouissement harmonieux.

    Cependant, un exemple comme celui d’Albert Camus, aussi exceptionnel soit-il, ne saurait masquer les imperfections d’un système qui, hier comme aujourd’hui, a laissé de nombreux enfants sur le bord de la route."

    ........................

    J'arrête ici l'extrait de l'article très long, et aussi pour ajouter mon petit point de vue. Je crois sincèrement que, même si des choses ne vont pas bien à l'école, cette dernière n'est pas responsable de tout surtout à notre époque. Les parents ont une grande part. Et puis les enfants ont tellement changé ! La société entière a changé. Mai 68 ! L'enfant roi ! Enfants sollicités de ttes parts notamment l'audiovisuel, et en même temps d'une certaine façon tellement livré à lui même.

      

      

    L'école ...

     

     

      

      

      


    votre commentaire
  •  

     

    Finalement, après les images que je viens de voir, et ce que je viens d'entendre, je tiens à écrire qd même ces quelques lignes, pour dire que - embrouillés ds nos soucis gros ou "petits" et que faire autrement la plupart du temps,

     l'on ne sait pas assez, ou/et que l'on ne parle pas non plus assez, de tant de gens, adultes, et enfants, parents et grand'parents, merveilleux, courageux !

      

      

      

    TELETHON

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique