•  

    c'est le titre d'une des chansons que j'ai bcp appréciées et que j'ai même chantée,

    un titre qui me revient assez souvent depuis quelque temps.

    Oui je regrette ce temps de nos bons acteurs, artistes de cinéma, chanteurs et chanteuses,

    Et c'est encore la phrase qui m'est venue à l'esprit en apprenant

    la disparition de France Gall ....

    que j'avais appris à mieux "connaître" par le biais d'une collègue alors que je travaillais encore, et notamment sur la femme que le public connaissait moins,

    sa discrétion, notamment.

    Elle venait de mener déjà, à l'époque, un rude combat contre la terrible maladie qui avait récidivé ces derniers mois.

    Et continuait un rude combat.

    Elle a vécu de douloureuses épreuves.

     

     

    Je regrette ce temps ...

     

    PAIX à son AME et qu'elle retrouve son mari et sa petite fille dans l'Amour

    qui n'a pas de fin.

     

     

    Je regrette ce temps ...

     

     

     Que de beaux spectacles, d'agréables chansons qui nous parlaient au cœur !

    de grands artistes, de belle et douce musique dont on disait qu'elle adoucissait les mœurs ! ..... et les peines .... ou accompagnait aussi nos joies,

    Il m'arrive de penser en entendant la puissance de certaines musiques sortant de voitures passant sous nos fenêtres ou s'arrêtant au feu rouge,

    et la façon dont se déhanchent les danseurs,

    les spectacles à grands renforts de bruits, de cris etc etc ....

    comment s'étonner si les êtres humains, dès la jeunesse, sont devenus violents .....

    certes il est bon de pouvoir s'amuser, se défouler, mais l'on y parvenait aussi avant,

    ..... et il a toujours existé de la violence .....

    Peut-être pas crescendo comme depuis maintenant plusieurs années !

     

    OK ! Radotage de personne ringarde dira-t-on ? Et bien tant pis !

    Après avoir observé et été époustouflée par des réactions, .....

     (peut-être que si l'on réfléchissait un peu à tout cela .....)

     

    Pourquoi une majorité de chansons en anglais, y compris pour l'Eurovision ?

     

    Je ne suis pas contre le fait de savoir parler plusieurs langues bien au contraire,

    mais n'est-ce pas normal de parler d'abord la langue de son pays

    y compris lorsqu'on le représente dans un "concours" !

    NOSTALGIE ? non même pas !

    Constatation et Réflexion.

     

     

     

    Je regrette ce temps ...

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

     

    Cette fois pas d'émission de débats politiques,

    Sur la 5

    Mais si vous vous intéressez sur le sujet de Noël (le vrai)

    et de Jésus (recherches historiques et explications du choix de la date du 25 décembre)

    Manuscrits de la mer morte !

     

    Eh bien reportez vous au replay de l'émission C'dans l'air.

     

    Des gens experts qui partagent et répondent à des téléspectateurs.

    Climat sérieux et apaisé,

    n'éludant rien pour autant !

     

    Cela fait du bien.

     

     

     

    Une émission intéressante ce soir de Noël

     

    Bethléem "grotte" de la Nativité, après la succession des siècles et de ceux qui ont vénéré et continuent à vénérer ce lieu.

     

    Par contre j'ai eu la chance d'aller avec un groupe, un soir, sur le champ des Bergers, où l'on trouve aussi une grotte dans laquelle nous avons pu prier.

    C'était très émouvant.

    Et .... il faisait bien froid, alors que dans la journée il faisait très chaud !

    Nous n'avions pas de mal à nous croire à Noël. 

     

     

    Une émission intéressante ce soir de Noël

     

    une grotte comme celle où ont été trouvés il y a quelques années

    les manuscrits de la mer morte.

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Interpelée ....

     

    En lisant l'un de ces titres répandus à cette époque chaque année, à propos des crèches installées dans certains lieux publics, et concernant un maire (notramment) ayant changé

    "sa" crèche de lieu,

    il m'est venu alors à l'esprit que se reproduisait d'une certaine façon, ce qui s'était passé il y a plus de 2000 ans, un jeune couple en déplacement pour un recensement, n'a pu trouver de place à l'auberge, ni nulle part, excepté un lieu destiné à abriter des troupeaux (de moutons puisqu'il est fait mention de bergers).

    La jeune femme va enfanter. Et le berceau dans lequel l'enfant sera déposé est tout simplement la mangeoire de ces animaux, (appelée aussi crèche).

    Décidément, même cette crèche est de nouveau repoussée deci delà,

    Au nom de la ¨laïcité" !

    J'ai connu une autre laïcité pourtant toujours française et républicaine,

    ayant même été à l'école communale comme on disait alors.

    MAIS même s'il y avait parfois même au sein des familles, des divergences,

    On vivait en bonne entente et les traditions ne posaient pas problème.

    Ce soir ce fut comme un "éclair" : "Décidément, c'est la situation d'il y a plus de 2000 ans qui se reproduit".

     

     

    Interpelée ....

     

     

    Interpelée ....

     

    Et alors que dans nos villes, tant de sans abri ne trouvent plus de place au 115 !

    Et que ns sommes bientôt en hiver, et que côté météo le froid est déjà là.

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

     

    pour quelqu'un dont la maman était Bretonne, et qui apprécie les "galettes" comme ils disent là-bas, de sarrasin, de préférence bien sûr "les vraies de vraies" !

    Figurez vous qu'au hasard de mes recherches, et écoutes, je découvre que le sarrasin (que l'on appelle aussi parfois blé noir)  n'est pas une céréale, et n'a rien à voir donc avec le blé !!!

    et voici ce que les images ont apporté à ma gouverne, et mon "ignorance" de plusieurs années.

    J'ai trouvé cela intéressant et me suis dit - au risque de vous faire moquer de moi - que ce pourrait être un sujet intéressant pour l'un de mes blogs.

    En plus pour celles et ceux qui aiment cuisiner, ou faire de la pâtisserie ....

    Je vous laisse savourer .....

     

     

     

     

     

     

    Pas fort ....

     

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    En ce 15 Août je me permets de vous offrir ce beau poème que j'ai beaucoup aimé .... et que j'avais "oublié" !

    Quel plaisir l'autre jour de le réentendre ... et j'ai pensé vous l'offrir.

    Croyants ou/et non croyants, ou croyants d'une autre religion que le Catholicisme,

    Je pense que ce poème peut toucher chacun, sans doute de façon différente, mais il est si beau qu'il me semble que l'on ne puisse y être insensible.

    BONNE JOURNEE avec ou sans temps, puisque la France est partagée entre les deux !

     

     

    Il est midi. Je vois l’église ouverte. Il faut entrer.
    Mère de Jésus-Christ, je ne viens pas prier.

    Je n’ai rien à offrir et rien à demander.
    Je viens seulement, Mère, pour vous regarder.

    Vous regarder, pleurer de bonheur, savoir cela
    Que je suis votre fils et que vous êtes là.

    Rien que pour un moment pendant que tout s’arrête.
    Midi !
    Etre avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes.

    Ne rien dire, regarder votre visage,
    Laisser le cœur chanter dans son propre langage.

    Ne rien dire, mais seulement chanter
    Parce qu’on a le coeur trop plein,
    Comme le merle qui suit son idée
    En ces espèces de couplets soudains.

    Parce que vous êtes belle, parce que vous êtes immaculée,
    La femme dans la Grâce enfin restituée,

    La créature dans son honneur premier
    Et dans son épanouissement final,
    Telle qu’elle est sortie de Dieu au matin
    De sa splendeur originale.

    Intacte ineffablement parce que vous êtes
    La Mère de Jésus-Christ,
    Qui est la vérité entre vos bras, et la seule espérance
    Et le seul fruit.

    Parce que vous êtes la femme,
    L’Eden de l’ancienne tendresse oubliée,
    Dont le regard trouve le coeur tout à coup et fait jaillir
    Les larmes accumulées,

    Parce que vous m’avez sauvé, parce que vous avez sauvé la France,
    Parce qu’elle aussi, comme moi, pour vous fut cette chose à laquelle on pense,
    Parce qu’à l’heure où tout craquait, c’est alors que vous êtes intervenue,
    Parce que vous avez sauvé la France une fois de plus,

    Parce qu’il est midi,
    Parce que nous sommes en ce jour d’aujourd’hui,
    Parce que vous êtes là pour toujours,
    Simplement parce que vous êtes Marie,
    Simplement parce que vous existez,

    Mère de Jésus-Christ, soyez remerciée !

     

    Paul Claudel (1868 † 1955), de l’Académie française.
    La Vierge à midi, Poèmes de Guerre, N.R.F., 1914-1915.

     

     

    15 Août !

     

     

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires