• La banque de l'Amour ...

    15RnJ-1a1-1

     

     

    Ton Amour pèse le poids de ce que tu es capable de consentir pour l'autre.

    Peux-tu l'accompagner sous la pluie, même si tu as horreur de te mouiller ?

    Peux-tu l'accompagner au restaurant qu'il préfère et que tu détestes ?

    Peux-tu lire le livre qu'il te recommande même si ce livre qu'il te recommande même si le livre qu'il préfère et que tu détestes ?

    Peux-tu accepter accepter qu'il trouve du bonheur en compagnie d'une personne qui t'agace ?

    Et comble d'amour, peux-tu ne pas lui en vouloir s'il n fait rien de tout cela por toi, alors que tu l'as fait cent fois pour lui ?

    L"intérêt est ds l'amour comme un ver ds le fruit ; il le dévore ou il le pourrit

     

    Un merci ne se réclame pas, il se donne. Il est gratuit, comme l'amour !

     

    L'Amour te prends tel que tu es et non tel qu'il te rêve.

    Il n'attend pas d'un saule qu'il donne des cerises.

    Tu ne peux pas le décevoir. Il ne se met pas en colère contre tes limites,

    car elles sont déjà ton tourment et celui qui t'aime n'est pas là pour le redoubler mais pour le porter avec toi.

    Devant l'âme qui a pu souiller ton âme, sn chagrin est là pour t'éclairer.

    Il n'a pas de colère. Il te dit "cela ne te ressembles pas",ou, "tu vaux mieux que cela !" (Stan Rougier)

     

    090125014135823780.gif

     

       Souvent notre amour est tt le contraire ; il s'irrite, il entretient la rancune ; ....

    il se réjouit de l'injustice et ne cherche pas la vérité, il dout, il manque d'espérance ; il cale devant l'épreuve.

     

    (Stan Rougier - extraits)

     

    Pourquoi j'ai choisi cette image : Parce que j'ai vu ce beau film et entr'autres scènes émouvantes, j'ai particulièrement retenu celle-ci, alors que Sissi est très malade et dépérit en proie de surcroît à une grande dépression, sa mère avec tout l'amour d'un coeur de Maman a pressenti l'état de sa fille, pourtant entourée de beautés et de richesses, mais isolée, s'est précipitée à son chevet, et l'a entouré de tendresse, d'attentions .... et tout changea jusqu'à la guérison.

    Film diront certains !!! Pourtant bien des médecins depuis qq années reconnaissent l'importance de maladesl'amour, de l'amitié, ds la vie bien sûr, ds la souffrance aussi, mais également comme participant en grande partie à l'amélioration voire même la guérison de grands .

     

      

    « FleurLes vacances ... on en parle ... temps de (re)découverte .... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :